Rhinite allergique: attention aux acariens et aux poussières?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Logés dans des zones microscopiques de notre literie, les acariens de la poussière affaiblissent l’état de santé des individus hypersensibles, provoquant ainsi une rhinite allergique.

Afin de mieux comprendre ce phénomène et prévenir la maladie, nous vous invitons à lire l’article ci-dessous.

Rhinite allergique: attention aux acariens et aux poussières?

Le point sur les acariens de la poussière : que faut-il savoir ?

Les acariens ne sont pas des touristes de notre environnement. Ils sont naturellement des habitants de nos demeures.

Ces êtres microscopiques sont l’un des constituants de la poussière de maison au même titre que les bactéries, les fibres ou encore les spores de champignons.

Invisibles à l’œil nu, les acariens ont besoin d’un milieu chaud et humide pour prospérer. Leur régime alimentaire de base est principalement composé de squames.

Ces nutriments constituent en effet, des minuscules morceaux de peau morte que les animaux et les hommes perdent continuellement dans le temps.

Chaleur et humidité font le bonheur de ces minuscules êtres vivants. C’est la raison pour laquelle nos matelas constituent un paradis pour eux.

Malheureusement, leurs déjections s’installent autour de la zone dans laquelle l’individu dort. Nos matelas sont donc infestés d’acariens.

Les tapis, les meubles capitonnés, les oreillers en plumes, les endroits mal ventilés sont autant de réservoirs dans lesquels les acariens aiment se développer. En gros, ils aiment tout simplement les nids à poussière.

Par contre, les acariens détestent l’air froid et sec de même que la lumière forte. C’est la raison pour laquelle ils ne sont pas nombreux dans les montagnes.

Les acariens et la Rhinite allergique

Les allergènes se trouvent dans les déjections des acariens. Très lourds, ces allergènes naviguent 10 à 20 centimètres au-dessus du matelas ou du sol.

Par conséquent, tant qu’on est en position debout, ils ne peuvent être en contact avec nous, à moins que la poussière ne s’élève. Mais une fois allongé sur le lit, vous allez certainement beaucoup en inhaler.

Alors, les particules allergéniques vont entrer en contact avec les muqueuses respiratoires et aussi avec la peau. Chez les individus hypersensibles, les acariens provoquent très souvent une rhinite. La personne peut même en être allergique.

Allergie aux acariens : Quelles sont les précautions à prendre ?

Les individus allergiques aux acariens doivent prendre différentes précautions surtout au niveau de leur chambre. Il faut savoir que les acariens conservent leur capacité allergisante même après la mort.

Il faut donc installer une housse anti acariens sur le matelas afin d’éviter que les acariens de la literie ne soient en contact avec la personne.

Ensuite, veillez à ce que votre chambre soit totalement aérée, même en hiver. Ayez donc le réflexe d’ouvrir vos fenêtres chaque matin. En période de forte chaleur, maintenez la température à 19 degrés.

En cas de température élevée, les acariens se développent rapidement. Choisissez des oreillers garnis avec des fibres antiacariennes ou bien avec des matières synthétiques.

Toutes les semaines, vous devez laver les draps à une température au moins égale à 60 degrés. Inutile de vous le préciser, le ménage quotidien est un impératif.

Voilà donc ce qu’il fallait retenir sur les précautions à prendre en cas d’allergie aux acariens afin d’éviter de nombreuses maladies.


Lisez aussi:

Quels sont les symptômes du cancer du nez ?

Rhinite allergique chronique: que faire?