Nez bouché: est-ce une allergie au pollen ou acariens ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Il est très courant d’avoir le nez bouché. Cette affection survient très souvent pour plusieurs raisons. Il peut s’agir soit d’un début de rhinite, d’une sinusite ou simplement d’une allergie.

Cependant, pour plusieurs cas de nez bouché la cause la plus fréquente reste les allergies. Ces dernières sont causées par des allergènes comme le pollen et les acariens.

Pour découvrir leurs implications dans le blocage des fosses nasales, nous vous proposons de lire cet article.

Nez bouché: est-ce une allergie au pollen ou acariens ?

Nez bouché : allergie au pollen ?

L’allergie au pollen survient lors de l’inhalation d’un pollen libéré dans l’air. C’est en effet une réaction du système immunitaire aux protéines contenues dans le pollen.

Le système pour se protéger libère de l’histamine qui provoque une inflammation de la muqueuse nasale.

Dès lors, les symptômes sont bien visibles. Les personnes souffrant d’allergie connaissent des crises d’éternuement, des écoulements continus, des irritations nasales et un nez complètement bouché entraînant des difficultés respiratoires.

Le nez bouché provoque un cumul des mucus dans les sinus para-nasaux provoquant des douleurs nasales et des maux de tête. C’est une allergie qui peut se transformer en asthme allergique si la victime ne se soumet à aucun protocole de soin.

Allergie aux acariens : cause d’un nez obstrué ?

Les acariens sont des micro-organismes invisibles à l’œil nu que l’on retrouve souvent dans la poussière des maisons. Certains d’entre eux ont des propriétés allergisantes.

Quelques grammes de ces micro-organismes suffisent généralement à provoquer chez une personne allergique, un blocage automatique des fosses nasales. Ces acariens ne sont donc pas très bénéfiques pour la bonne santé du corps.

C’est pour cette raison que le système immunitaire réagit violemment à ce type d’intrusion. Cette réaction d’autodéfense de l’organisme, provoque parfois des réactions inflammatoires dans les fosses nasales.

Les effets qui s’ensuivent sont assez perceptibles. Ils peuvent aller du simple nez bouché à une rhinite allergique voire à l’apparition d’asthme allergique. Le nez bouché s’accompagne d’écoulement, d’irritation, d’éternuement et de larmoiement.

La possibilité que la personne exposée ait des quintes de toux n’est pas à exclure. La respiration étant presque impossible dans ce cas de figure, la victime est souvent contrainte de respirer par la bouche.

Comment traiter les allergies au pollen et aux acariens ?

Pour éviter une allergie au pollen ou aux acariens, il suffit de porter des masques pour échapper à toute inhalation de pollen ou de micro-organismes. Mais si vous avez une allergie, le premier réflexe est de recourir à votre médecin afin qu’il pose le bon diagnostic.

Dans le cas d’une allergie au pollen, vous pouvez par exemple utiliser un antihistaminique, ou encore un corticostéroïde. Il en existe de nombreux autres que vous pourrez trouver en consultant les sites médicaux en ligne.

L’allergie aux acariens, quant à elle, peut aussi être soignée grâce à un traitement médicamenteux. Tout va dépendre de la réactivité de votre corps face au produit prescrit.

Pour votre nez bouché, utilisez des huiles essentielles. Ils permettent de décongestionner les fosses nasales.

Vous pouvez aussi porter des masques ou encore utiliser un humidificateur d’air lorsque vous vous retrouvez dans un environnement trop humide. Mieux, vous pouvez prendre beaucoup d’eau pour hydrater vos sinus.

En définitive, il faut dire qu’il est possible de soigner un nez bouché. Si vous êtes allergique au pollen ou aux acariens, adoptez des mesures de prévention afin de ne pas trop en souffrir.

Toutefois, votre médecin est capable de vous proposer un traitement adéquat à votre mal.


Lisez aussi:

Nez bouché en permanence: que faire pour dormir le soir ?

Nez bouché et rhume: la solution homéopathie ?