Comment réduire une rhinite avec un régime anti-inflammatoire?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La rhinite se manifeste par une inflammation des muqueuses nasales. Elle peut être allergique ou virale avec comme symptômes généraux comme les éternuements, les écoulements nasaux ou encore la fatigue.

Pour guérir d’une rhinite, le régime anti-inflammatoire recommande une variation de son alimentation, l’utilisation des huiles essentielles de même que la pratique du sport. À la découverte d’un mode de traitement particulier.

Comment guérir une rhinite avec un régime anti inflammatoire?

Comprendre les types et symptômes de la rhinite

La rhinite présente plusieurs déclinaisons. Comprendre ces variantes est la première étape du traitement antiinflammatoire.

  • La rhinite aiguë : elle est due à une congestion nasale. Les narines sont obstruées et il s’ensuit un écoulement nasal. Elle est de courte durée. Certains signes permettent de distinguer la rhinite aiguë des autres rhinites. Il s’agit le plus souvent du nez qui coule, d’une légère fièvre, des maux de tête, des éternuements et des écoulements dans l’arrière-gorge. Généralement, la rhinite aiguë est virale, notamment durant l’automne ou l’hiver. Elle est passagère si elle est bien traitée. Lorsqu’elle se prolonge sur la durée, on parle de rhinite chronique.
  • La rhinite chronique : Elle est parfois due à une allergie. Dans ce cas, les éternuements sont violents et intenses et les écoulements sont aqueux avec une obstruction nasale forte et complète. Les yeux larmoyants et les maux de tête violents sont aussi des signes annonciateurs. La rhinite chronique se manifeste également par des maux au niveau des sinus et des douleurs au niveau des nerfs.

Lorsqu’elle n’est pas due à une allergie, la rhinite est probablement vasomotrice ou atrophique. Elles sont dues respectivement à l’air sec et à un déséquilibre du système nerveux. La muqueuse s’atrophie et les fosses nasales se dilatent.

Faire de votre cuisine une pharmacie naturelle pour un régime anti-inflammatoire réussi

Un régime antiinflammatoire vise à limiter la consommation d’aliments contribuant à la prolifération des maladies inflammatoires. Ce régime est conseillé en cas de maladies chroniques à la suite d’une inflammation aiguë.

Elle est adaptée pour une rhinite chronique dans la mesure où ses effets se sont propagés dans tout le corps avec un impact sur la santé de l’individu.

Ainsi, le régime inflammatoire vise à éliminer certaines pathologies et redonner des défenses naturelles au corps.

Certains aliments sont donc conseillés pour soulager voire guérir les maladies inflammatoires notamment la rhinite.

Il s’agit de produits naturels tels que le miel, le gingembre, le citron, les légumes verts, les fruits et les graines oléagineuses comme le soja, le colza ou l’olive.

Utiliser des huiles essentielles pour estomper les douleurs

Un régime antiinflammatoire vise également à utiliser des huiles essentielles. Ces substances sont adoucissantes et d’une grande utilité pour guérir les douleurs liées à une rhinite.

Ces huiles sont composées de produits contenant de l’acide salicylique contenu dans les molécules d’aspirine.

Parmi les huiles essentielles antiinflammatoires, on peut citer l’huile de gaulthérie, de cajeput, de lavande et de sauge sclarée.

Elles peuvent être inhalées à l’aide d’un tissu ou avec quelques gouttes dans le repas. Il est également possible de procéder par un massage.

Guérir la rhinite en pratiquant une activité sportive

Incontournable, le sport est parfait pour un régime antiinflammatoire si vous souffrez de la rhinite. L’idée est d’amener votre corps à bouger et à éliminer les maux ressentis dus à la rhinite.

En cas de rhinite aiguë ou chronique, les effets indésirables jouent considérablement sur votre comportement.

Le sport vous permet d’évacuer par exemple la fatigue ou la fièvre. Pour vous remettre d’aplomb, il n’y a rien de mieux que de pratiquer du sport.

En conclusion, la rhinite est un mal aux multiples facettes. Le régime antiinflammatoire susmentionné vise à en atténuer les effets pour une probable guérison. N’hésitez donc pas à l’expérimenter !


Lisez aussi:

Comment déboucher un nez très bouché ?

Homéopathie: est-ce efficace pour la rhinite?