Rhinite allergique chronique: que faire?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La rhinite est une maladie inflammatoire qui touche principalement le nez et engendre le phénomène du ‘’nez qui coule’’. La rhinite existe sous différentes formes.

On parle de la rhinite aiguë, de la rhinite vasomotrice, de la rhinite chronique et aussi de la rhinite allergique. Que savoir alors de la rhinite chronique allergique ? Quel traitement suivre quand on en souffre ? Cet article en parle.

Rhinite allergique chronique: que faire?

La rhinite allergique chronique : que faut-il en savoir ?

La rhinite se caractérise avant tout par l’inflammation des fosses nasales. Lorsque cette inflammation est provoquée par un allergène, des acariens ou un pollen, on parle d’allergie chronique.

Cette rhinite peut être passagère ou permanente. Lorsqu’elle devient permanente, au-delà de 3 mois, on parle de rhinite allergique chronique.

Cette allergie se manifeste le plus souvent par un écoulement nasal répété, une congestion, démangeaisons au niveau du nez et de la gorge, respiration difficile, éternuements intenses et graves, des céphalées, des névralgies, etc.

Lorsque vous parvenez à identifier ces symptômes, vous êtes en face d’une rhinite allergique chronique. Véritable inconfort, il est important d’y trouver des solutions.

Les traitements contre la rhinite allergique périodique

Il existe une variété de solutions sur le marché pour venir à bout de la rhinite allergique chronique. Cependant, ces solutions dépendent le plus souvent des symptômes et des causes de la rhinite.

Solution en fonction des causes

Lorsque votre rhinite allergique chronique est due à un allergène, la meilleure solution indiquée est de fuir cet allergène. Il est aussi conseillé d’aérer son environnement de vie.

Si la rhinite est due aux acariens, il est conseillé de s’éloigner des endroits non aérés et aussi des milieux poussiéreux. Il est recommandé d’aérer votre literie au quotidien de changer vos draps toutes les semaines, etc.

Solution en fonction des symptômes

Parfois, il est difficile de fuir tous les allergènes ou de se débarrasser totalement de la poussière. À cet effet, vous pourrez opter pour des traitements médicamenteux.

Lorsque les symptômes ne sont pas aussi graves, vous pourrez opter pour un traitement à base d’antihistaminiques. Il en existe une variété :

  • la loratadine
  • la bilastine
  • la fexofénadine
  • la diphenhydramine
  • la desloratadine, etc

Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin pour qu’il vous aide à choisir le plus adapté.

Si la rhinite se manifeste par des congestions nasales, l’emploi de décongestionnant est recommandé.

Que ce soit pour une utilisation par voie nasale ou par voie orale, l’usage d’un décongestionnant doit se limiter à 3 jours. Sinon, cela pourrait encore aggraver les symptômes.

Pour un symptôme d’écoulement nasal, optez pour l’usage d’anticholinergique pour pulvérisations nasales. Cela vous aide à apaiser l’irritation du nez et de la gorge.

Cette solution est déconseillée aux femmes allaitantes, enceintes et aux enfants, sauf avis contraire du médecin.

Au cas où les autres médicaments ne seraient pas efficaces, le corticostéroïde pour pulvérisations nasales est recommandé. Il est surtout préconisé lorsque les symptômes de la rhinite sont graves.

Des méthodes de grand-mère

Plusieurs astuces locales peuvent aider à guérir de la rhinite allergique chronique.

  • Une infusion d’orties à l’eau chaude : à boire 2 fois par jour
  • Vapeur d’eucalyptus à inhaler
  • Le curcuma mélangé au miel : à consommer à jeun et à midi

En conclusion, il faut d’abord rechercher les causes lorsque l’on souffre de rhinite allergique chronique. Ensuite, il faudra opter pour les solutions adaptées.


Lisez aussi:

Rhinite allergique: attention aux acariens et aux poussières?

Rhinite: comment soulager grâce à la respiration ?